En voilà une initiative du ministère de la Culture qui mérite d’être mentionnée : le département a lancé la campagne « lisez pour vivre » (إقرأ لتحيا) à l’occasion de la Journée Mondiale du Livre et des Droits d’Auteur célébrée ce jeudi 23 avril 2020. La campagne va démarrer dès le vendredi 24 avril 2020.
Concrètement, il s’agit de distribuer, gratuitement, des livres dans les centres d’isolement sanitaire de toute la Tunisie. On en compte environ 50. Le but est d’inciter les Tunisiens à s’intéresser à la lecture en tant qu’un passe-temps enrichissant, mais aussi en tant qu’un moyen intellectuel efficace et divertissant permettant aux personnes sanitairement isolées de supporter leur isolement dans la quarantaine.
Plusieurs composantes de la société civile ont pris part à la campagne « lisez pour vivre », à l’instar de l’ Ligue des Écrivains Lires et de l’Union des Écrivains Tunisiens. C’est un premier pas qu’il faut saluer, et dans l’espoir que la campagne soit généralisée. Pourquoi ne pas mettre des livres à disposition dans les stations des transports en commun ou dans certains lieux publics symboliques ?
En tout cas, un c’est une excellente initiative après le fiasco des feuilletons du Ramadan.